Guide voyage bresil

Guide voyage Brésil

On ne visite pas le Brésil. C'est une expérience que l'on vit, ancrée dans le présent, avec ses inombrables contrastes, ses soupçons de paradoxes et son indéniable sens de l'humour. Son plus grand atout est son peuple, merveilleusement métissé, mélange de « sang, sueur et bière », selon un célèbre refrain chantonné à chaque carnaval. Pour son tempérament, fougueux et généreux, mais aussi pour sa culture, riche et en perpétuelle évolution, le Brésil est une destination inoubliable.

Tous nos voyages au Brésil

Fiche pays
Climat

Situé dans l'hémisphère sud, le Brésil a des saisons qui sont inversées par rapport à l'Europe. Les températures varient grandement du Nord au Sud. Pendant l'été, la température est élevée à São Paulo et à Rio puisqu'elle peut atteindre les 36 °C. Au nord-est du pays, les 38 °C sont régulièrement atteints en saison sèche. L'Amazonie est plus fraîche avec ses 32 °C, mais en contrepartie, ses pluies sont diluviennes de janvier à juin. La meilleure période pour voyager au Brésil est le printemps, de septembre à novembre, qui réunit températures clémentes et humidité modérée.

Pays

La République fédérale du Brésil se situe en Amérique du Sud. Elle possède une superficie de 8 511 965 km2 pour plus de 192,4 millions d'habitants. C'est une démocratie constitutionnelle dirigée par la présidente Dilma Roussef. Les ressources économiques de cet immense territoire sont le coton, le riz, le café, la canne à sucre, le soja, les minerais et l'industrie. La principale langue parlée par les Brésiliens est le portugais, héritage de la colonisation du pays au xvie siècle.

L'artisanat

Les tribus amérindiennes fabriquent des paniers de paille en feuilles de banane, de nombreux ustensiles en céramique et de merveilleux objets : parures de fête, bijoux agrémentés de plumes d'oiseaux amazoniens... Dans le Nord-Est, des figurines d'argile représentent le plus fidèlement possible l'homme du Sertão. Les carrancas, ces sculptures en bois de visages grimaçants, typiques, valent également le détour. Au Minas Gerais, on utilise la stéatite, une pierre très tendre, typique de la région.
La vallée du fleuve São Francisco est réputée pour ses nappes, ses broderies, ses dentelles, ainsi que ses vêtements en lin. La cachaça, distillée à partie de la canne à sucre, est la boisson alcoolisée nationale. Elle est aussi la base d'une autre boisson très prisée, la caipirinha, un cocktail préparé également avec du citron vert, de l'eau, du sucre, et une myriade de glaçons. Le football est ici une institution, mais ne constitue pas la seule activité possible sur les plages. Le volley-ball, le surf, et la planche à voile sont également très appréciés.

Informations pratiques
  • Passeport et visa

    Pour se rendre au Brésil, les ressortissants français, belges et suisses n'ont pas besoin de visa. Il est par contre impératif de posséder un passeport dont la date de validité excède de 6 mois la date de sortie du territoire.

  • Formalités douanières

    Il est autorisé d'importer : radio, appareil photo et caméra d'une valeur totale maximale de 500 $ US. Dans les aéroports brésiliens, il est possible d'acheter en duty free des biens pour un montant total de 500 $ US. Plus d'informations sur : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Boucler sa valise

    Pour des séjours sur la côte nord, prévoir maillots de bain et l'indispensable crème solaire. Mieux vaut s'en procurer avant le voyage car celles vendues au Brésil sont plus chères et moins adaptées aux peaux claires et peu exposées. à l'intérieur des terres et dans la forêt amazonienne, il est préférable d'emporter des vêtements légers mais couvrant pour se protéger des moustiques, ainsi qu'un imperméable car le climat est humide. à destination du Sud, quelques habits chauds et ne redoutant pas l'eau sont à privilégier entre juillet et septembre.

  • Santé

    Il est recommandé de se faire vacciner contre la fièvre jaune avant de se rendre au Brésil. Les insectes étant vecteurs de maladie, il faut s'en protéger grâce à des répulsifs et autres moustiquaires. Ne pas oublier des crèmes apaisantes en cas de piqûre. Attention à ne pas boire l'eau du robinet, qui n'est pas potable partout. L'eau minérale en bouteilles capsulées est préférable. Toutes les précautions sont disponibles sur le site http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs .

  • Electricité

    Elle est variable dans tout le pays. Certaines régions sont à 220 volts comme à Brasilia et dans les villes du Nord-Est, d'autres à 110 volts comme à Sao Paulo et Rio ou 127 volts à Manaus et Salvador par exemple. Prévoir des adaptateurs en conséquence.

  • Devises

    La monnaie nationale est le real, divisé en centavos. à l'heure où nous écrivons ces lignes, 1 € vaut 3,04 reals. Afin de s'assurer du taux de change avant votre séjour, consulter https://fr.finance.yahoo.com/devises/convertisseur/ .

  • Carte bancaire

    Toutes les sortes de cartes bancaires sont acceptées dans les grandes villes.

  • Dollar americain

    Il est conseillé de n'apporter que des dollars. Ils sont échangés avec beaucoup plus de facilité et avec une commission moindre que l'euro. Les autres monnaies ne peuvent être échangées que dans les agences du Banco do Brasil ou dans les bureaux de change, disséminés un peu partout dans les grandes villes.

Calendrier

Nouvel An : 1er janvier.
Carnaval : février ou mars.
Vendredi saint : avril.
Tiradentes : 21 avril.
Fête du Travail : 1er mai.
Corpus Christi : juin.
Fête nationale : 7 septembre.
Notre Dame d'Aparecida :12 octobre.
Jour des Morts : 2 novembre.
Proclamation de la République :15 novembre.
Noël : 25 décembre.

Lexique des expressions courantes

Un : um.

Deux : dois, duas au féminin.

Trois : três.

Oui : sim.

Non : não.

D'accord : está bem.

Excusez-moi, pardon : desculpe-me, desculpe.

S'il vous plaît : por favor.

Merci : obrigada au féminin, obrigado au masculin.

Bonjour : bom dia.

Bon après-midi : boa tarde.

Bonsoir : boa noite.

Au revoir : até a visa.

Bon voyage : boa viagem.

Comment allez-vous ? : como está ?

à droite : à direita.

à gauche : à esquerda.

Tout droit : sempre em frente.

Parlez-vous français ? : fala francês ?

Comment appelle-t-on cela en portugais ? : como se chama em português ?

Combien ça coûte ? : quanto custa isto ?

Où sont les toilettes ? : onde é a retrete ?

Ouvert : aberto.

Addition : conta.

Bouteille, carafe : garrafa.

Arrêtez : pare.

Notre Conseil

Si la majorité des bars et restaurants gonflent leurs factures de 10 % pour le service, il est tout de même d'usage de laisser un petit pourboire. S'il n'est pas inclus, prévoir 10 % de la note comme gorjeta, le nom local du pourboire. Il n'est pas nécessaire d'en donner aux chauffeurs de taxi, mais on leur laisse habituellement la monnaie sur les courses réglées. Il est également d'usage de donner un petit quelque chose aux porteurs dans les hôtels et les aéroports.

Top 10 des incontournables
  • Cristo Redentor, Rio de Janeiro (Carte : D5)

    Morro do Corcovado. Entrée libre. Construit en 1931 par l'architecte brésilien Silva Costa et le sculpteur français Paul Landowski à 704 m d'altitude, le Christ Rédempteur domine la baie de Guanabara de toute sa hauteur, mais également une bonne partie des favelas de Rio et quelques-unes de ses plages comme Copacabana ou Ipanema. érigé au sommet du Morro Corcovado, il est devenu l'un des symboles de la ville. La face sud de la montagne est dotée de 54 voies d'escalade.

  • Jardin Botanique, Rio de Janeiro (Carte : D5)

    Rua Jardim Botânico, 920. Entrée payante pour les musées. Le parc a été fondé au début du xixe siècle par le roi Dom João VI lors de son installation, ainsi que celle de toute sa famille, au Brésil. Le site est merveilleusement entretenu et la flore qu'il rassemble compte plus de 8 200 espèces. La plus notable étant la vitória régia, un nénuphar géant visible dans les serres et l'orchidarium. Le jardin accueille également deux musées : le Musée botanique et la Casa dos Pilões.

  • Parati, Costa Verde (Carte : D5)

    à 220 km au sud-ouest de Rio. Ce trésor de l'architecture coloniale a été fondé au xvie siècle par les Portugais et offre une vue imprenable sur la Mata Atlântica, ces montagnes tapissées de forêt tropicale. Les pavés de la ville et les ruelles étroites assurent un charme pittoresque. Deux périodes architecturales s'y affrontent : celle du cycle de l'or et celle des plantations de canne à sucre. Les voitures y sont interdites. Il est en revanche possible d'embarquer au port sur un bateau.

  • Ouro Preto (Carte : D4)

    Classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, celle qui était Vila Rica a été bâtie au début du xviiie siècle. Elle fut plus tard le quartier général de l'Inconfidência Mineira, un mouvement révolutionnaire réprimé dans la violence par la monarchie. Aujourd'hui, Ouro Preto est une ville étudiante avec des bâtiments somptueux. Il fait toujours bon y vivre, surtout le soir, dans la rua Direita. L'un des trésors de la ville est sans conteste la Matriz Nossa Senhora do Pilar avec ses 472 anges recouverts de feuilles d'or.

  • Les chutes d'Iguazú (Carte : C5)

    Il est impossible de ne pas tomber d'accord avec l'Unesco : les chutes d'Iguazú sont une des merveilles naturelles du monde. Elles dépassent les chutes du Niagara ou celles de Victoria avec leurs 275 cascades grandes de 70 m qui se jettent dans le fleuve éponyme. Formant un front de 3 km de long, les cataractes déversent plus de 6 millions de litres d'eau par seconde. La beauté des chutes d'Iguazú, est sublimée par la forêt tropicale qui a réussi à perdurer tout autour.

  • Rio Negro et l'archipel de Mariauá (Carte : B2-C2)

    En raison du lit boueux, les eaux de la rio Negro semblent noires. La rivière change de couleur et de nom lorsqu'elle rencontre le rio Solimões. De nombreuses croisières sont proposées le long du fleuve. En amont, à 490 km de Manaus, s'étend l'archipel de Mariauá. Constitué de 700 îles, il a été découvert en 1992. La faune et la flore y règnent en maîtres et notamment le papillon, un poisson aux couleurs étonnantes.

  • São Luis (Carte : D2)

    Fondée par les Français au début du xviie siècle, la ville est conquise 3 ans plus tard par les Conquistadors portugais. São Luis a bénéficié de la compétition entre les Hollandais et les Portugais sur le nouveau monde. Désireux d'imposer leur domination, ces derniers ont fait de São Luis une vitrine de leur pouvoir. Les 1 100 bâtiments de son centre historique ont été inscrits au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

  • Baie de Tous les Saints (Carte : E3)

    « Découverte » par le navigateur italien Vespucci en 1501 la Baia de Todos os Santos est l'une des plus grandes baies au monde. D'une surface de 1500 km2, elle est le paradis des plongeurs. Visible de Salvador, la végétation de la baie est constituée de mangroves. Il est possible de faire une croisière touristique dans la baie et d'y découvrir une cinquantaine d'îles. Afin de maintenir son écosystème, toutes les eaux et les îles sont protégées par un décret d'état.

  • Ilha Grande (Carte : D5)

    Prendre les ferries sur la Conerj depuis Angra ou Mangaratiba. Ilha Grande n'a qu'une seule maîtresse : la nature. Elle est un trésor pour tous les amoureux de randonnée. Le confort est inexistant sur l'île, mais c'est le prix à payer pour conserver dans leur état originel toutes les merveilles dont elle dispose : des plages bien sûr, mais aussi des cascades, une forêt tropicale, des lacs et des rivières, des montagnes et trois petits villages pittoresques... 193 km2 de paysages enchanteurs. On accède à l'île après une croisière d'une heure et demie.

  • Pelourinho, Salvador (Carte : E3)

    Le quartier de Pelourinho est considéré par l'Unesco comme l'ensemble architectural baroque le plus remarquable des Amériques. Ses 9 églises et 700 constructions datant du xviie au xixe siècle ont été rénovées. Ses trois places se changent en scènes tous les mardis, où des groupes de percussionnistes assurent le spectacle lors d'une « bénédictio ». Le groupe le plus célèbre, Olodum, se produit dans un hangar du quartier où certains musiciens se mêlent au public pour lui apprendre quelques chorégraphies.

Points d'interêts touristique
  • Cristo Redentor, Rio de Janeiro (D5)
  • Jardin Botanique, Rio de Janeiro (D5)
  • Parati, Costa Verde (D5)
  • Ouro Preto (D4)
  • Les chutes d'Iguazú (C5)
  • Rio Negro et l'archipel de Mariauá (B2-C2)
  • São Luis (D2)
  • Baie de Tous les Saints (E3)
  • Ilha Grande (D5)
  • Pelourinho, Salvador (E3)
Pourquoi nous choisir